Posts Tagged ‘pommade’

propolis, merveille des abeilles, propriétés et applications

Samedi, avril 28th, 2012

D’après le livre que je viens de lire, « La Propolis », d’André Senne, un ouvrage que je vous recommande, ici je livre un résumé. Le livre indique précisément dans un tableau comment utiliser la Propoline, produit spécialement élaboré à partir de la propolis, par un chercheur passionné nommé Lund Aagaard, scandinave.

Depuis la préhistoire en passant par l’antiquité, jusqu’aux cliniques spécialisées de nos jours, la propolis est étudiée et utilisée dans la vie quotidienne et comme soin d’exception. Des traces de son usage à la préhistoire sont découvertes.

Que est ce que la propolis ?

Son étymologie vient du grec « avant la cité » : « pro-polis« , qui illustre le comportement des abeilles : elles touchent un « tapis » de propolis à l’entrée de leur ruche, ce qui tue instantanément toute bactérie, virus ou champignon ou moisissure qu’elles ont pu contacter durant leur butinage. Elles touchent ce tapis aussi en partant butiner.

C’est une cire noire, comme une gomme, qui est fabriquée par les abeilles à partir des résines des bourgeons des arbres et en particulier des peupliers, avec de la cire et des enzymes qu’elles secrètent avec leurs glandes.

Utilisée comme antibiotique naturel, la propolis n’entraine aucune résistance de la part des micro-organismes comme cela est fréquent pour les médicaments chimiques.

Bactéries et Moisissures

La Propolis agit sur 25 souches de bactéries et 20 souches de moisissures, selon des études menées par les chercheurs, in vivo et in vitro. De surcroit, elle fait redoubler d’action les bactériophages naturels du corps, sans résistance comme pour les médicaments, tout en renforçant le Système Immunitaire (SI).

La propolis agit également sur le Thymus, qui se révèle être un fabriquant de Lymphocytes T, cellules de défense du SI. Le Thymus réduit son activité avec l’âge, le stress permanent, la maladie longue durée, et la propolis agit en stimulant le Thymus;

Acné

Acné

En baume, la propolis débarrasse le visage et corps de l’acné, qui est un milieu favorable aux infections bactériennes du à une fragilisation de la peau. La propolis agit non seulement comme antibactérien mais aussi sur le système hormonal et le métabolisme.

Prostaglandines

La propolis agit sur la production de la prostaglandines responsables des douleurs en cas d’attaque (coupure, coup, etc), permet leur réduction et donc accélère la guérison. Elle stoppe par cela la destruction du collagène par les prostaglandines, et permet aux cicatrices de se fermer et de réduire.

Zona zoster

La propolis à une puissante action sur le virus du Zona, le détruisant en quelques jours, et renforçant le lieu ou il se manifeste, appliquée en dilution de 5% sur la plaie, ce qui arrête également les douleurs réputées insoutenables en cas de zona, notamment le zona ophtalmique.

Utilisation dans l’Ex-URSS

Très largement utilisés, les produits de la Ruche mais surtout la propolis à été étudiée et appliquée dans l’ex URSS, notamment en Roumanie, ou il existe une Clinique Spécialisée en Apithérapie à Bucarest, utilisant depuis plus de 50 ans les produits de la ruche et faisant des tests de son action dans toutes les situations.

L’usage de la propolis est beaucoup plus répandu en EX URSS qu’en Europe Occidentale, et ce depuis très longtemps, autant dans la « médecine de grand-mère » que dans la médecine officielle.

Grippe

Étudiée sur des étudiants de Sarajevo, elle permet aux étudiants de se prémunir contre la grippe, et le groupe qui prend la propolis ne développe pas la grippe, alors que les autres ayant pris un placébo ont la grippe.

Asthme

Étudiée in vivo et in vitro, elle a des effets anti-inflammatoires et antiasthmatiques.

Tube digestif

Action bénéfique sur toutes les maladies de l’estomac et des intestins, démontrés en laboratoire.

Anesthésiant

Utilisée dans la médecine et les soins vétérinaires dans les pays de l’Est pour les anesthésies locales ou générales, depuis longtemps, et pour son action contre la douleur.

Sciatiques

Compresses imbibées de lotion de propolis diluée, appliquée directement sur la zone des sciatique qui fait souffrir.

Maladie de Lyme, Borreliose

La Propolis fait partie des ingrédients du TicTox, seul médicament avec des plantes et produits de la ruche ayant fonctionné sur la Borreliose, ou Maladie de Lyme, donnée par la piqure de certaines tiques, très répandue en France. Mais il à été interdit en mars, et retiré du marché sur prétexte qu’il contenait de la sauge et que c’était réservé aux pharmacies. La propolis seule mâchée agit sur la Maladie, voir les témoignages sur internet.

Bronchites chroniques, pneumonie

Utilisation dans une clinique roumaine à Bucarest depuis très longtemps, on y découvre également une action contre la pneumonie. Cette maladie peut-être due à diverses causes, virus, mycoses, la propolis à une action très rapide.

Tuberculose

Action remarquable sur la Tuberculose tuant rapidement le bacille de Koch.

Sinus

Agit sur l’inflammation chronique des sinus.

Coupures

Active sur les coupures, elle aide à réparer les plaies : les coupures se referment toutes seules (l’auteur parle des petites coupures, et informe que pour les grandes coupures la première chose à faire est d’aller à l’hôpital ou voir son médecin pour des points de souture), grâce au collagène. La propolis favorise l’action des fibrilles collagènes, éléments actifs du collagène, et par cela, il accélère la guérison de la coupure.

Hypertension artérielle

La propolis atténue la pression artérielle, renforce les vaisseaux sanguins, renforce le SI, diminue le risque de saignements internes dus à la pression du sang, et réduit donc les risques de thromboses et embolies.

Cholestérol

Suite à des tests, il est démontré que la propolis diminue les troubles dus à l’artériosclérose, et le surplus de cholestérol.

Crampes

Lund Aagaard à créé une crème qui donne d’excellents résultats en application externe et locale sur les muscles qui font des contractures (ou crampes).

Hémorroïdes

Une crème spécialement conçue pour application locale permet d’obtenir d’excellents résultats, du fait des effets de la propolis sur les vaisseaux sanguins, mais également du fait de son action antibactérienne et antivirale, elle permet de ne pas avoir de surinfection.

Anorexie

La propolis permet de reprendre de l’appétit en cas d’anorexie et de troubles liées.

Infection des voies urinaires

Ces infections sont dangereuses car les agents pathogènes peuvent très rapidement passer des urètres aux reins, et provoquer des infections plus grandes. Des études ont été menées en Scandinavie et pays de l’Est

Brulures,

Active dans une concentration de 15% dans une pommade, elle aide à reconstituer la peau en cas de brulures, par son action anesthésiante, antibactérienne, active le processus de régénération.

Érythèmes, psoriasis

Diminue l’impact du psoriasis, permettant à la peau de cicatriser sans surinfection.

Dans le cas des érythèmes fessiers des nourrissons, la propolis à été utilisée avec succès en Roumanie.

Callosités des pieds

Très actif sur les cores, autres callosités des pieds, la propolis appliquée les fait tomber avec leur racine. Est toujours utilisée dans les Pays de l’Est par les podologues.

Verrues

Le chercheur Lund Aagaard à mis au point des capsules à ingérer avec leur protocole pour les cas des verrues, qui finit par les faire cicatriser et tomber. A lire dans le livre tout comme les autres protocoles.

Maux de la bouche

Active contre les caries, elle aide aussi à renforcer les gencives, à estomper les douleurs des dents déchaussés, pour corriger l’haleine, elle est préparée sous forme de bonbons.

Conjonctivites, orgelets

A appliquer comme solution aqueuse, crème élaborée par le chercheur scandinave, qui peut se trouver en pharmacie normalement.

Rhumatismes, maux des articulations

Crème spécialement préparée par le chercheur scandinave, il recommande un repos total durant le soin, pendant deux à trois jours, le temps que la crème fasse son effet.

Prostate

Utilisée en Ex-URSS, elle a une action de guérison sur 60% des cas, des inflammations et effets secondaires de la prostate.

Ménopause

La propolis agit sur le métabolisme, pour le réguler et permettre moins d’effets désagréables de la ménopause.

Oreilles

Actif contre les affections internes et externes des oreilles.

Métaux lourds

La propolis décompose les métaux lourds dans l’organisme, comme par exemple le mercure, observé lors de l’intoxication au mercure en ex-Yougoslavie.

Allergies

Avec le pollen, la propolis agit sur les glandes responsables des allergies, et diminue jusqu’à stopper totalement les allergies au mois de mai, juin. Testé sur des personnes qui ne pouvaient plus sortir de chez elles en période de pollens, la propolis leur à permis rapidement de retrouver un rythme de vie normal.

Note : Toutes ces maladies ou affections doivent faire l’objet d’un diagnostic médical, bien-sur, et l’usage de la propolis doit être suivie par son médecin.


baume pour la nuit fruit mystique

Mercredi, avril 25th, 2012

Voici un baume fruité et à la fois mystique.

Applications :

  • pour la nuit de préférence, puisqu’il est composé d’huiles, huiles essentielles et de cire, il n’y a pas de phase aqueuse du tout.
  • Il peut être appliqué le matin pour une journée froide également, car très protecteur de la peau.
  • Il peut être appliqué également sur le décolleté dû aux ingrédients raffermissants.

Toute la richesse des fleurs et résines imprégnée dans ces huiles choisies pour leur symbiose olfactive mais aussi d’action sur la peau : détente fruitée et mystique :

Composition :

Calculer par pot de 45ml

Huiles vertes de fleurs :

  • Camélia, camelia sinensis
  • Bourrache, borago officinalis
  • Fruits de la passion, passiflora incarnata, la plus parfumée, donc note de base
  • Calendula, calendula officinalis
  • Pâquerette, bellis perenis
  • Gardénia des incas, incas gardenia

Huiles essentielles :

  • Cèdre de l’Atlas, cedrus atlantica
  • Manuka, leptospermum scoparium
  • Myrrhe, commiphora myrrha
  • Basilic tropical, ocimum basilicum
  • Monarde fistuleuse, monarda fistulosa
  • Patchouli, pogostermon cablin
  • Encens oliban, boswelia carterii
  • Sauge sclarée, salvia sclarea
  • Ylang Ylang complète, cananga odorata
  • Amyris, amyris balsamifera

Absolue

  • Benjoin, styrax benzoin

Extraits Co2 supercritique

  • Romarin, rosmarinus officinalis, (conservateur)
    Barbe de jupiter, usnea barbata

Extrait aromatique

  • Fruits de la passion, passiflora incarnata, pour ré-harmoniser les parfums autour de la passiflore

Cire

  • d’abeille, cire blanche en flocons (d’un apiculteur préparateur).

Préparation :

Faire bouillir les pots et les autres outils en verre, désinfecter à l’alcool ceux en plastique.

Faire fondre la cire dans les huiles et macérâts de fleurs, au bain-marie, puis laisser tiédir tout en mixant, pour arriver à la température de la main, ajouter les huiles essentielles et les autres composants tout en mixant, s’il le faut au dessus du bain marie pour ne pas trop laisser refroidir les huiles de fleurs.

Verser tant que c’est liquide dans des pots en verre. J’ai préparé une quantité suffisante pour 6 petits pots de 45ml.

baume des migraines nuque et front détendus

Mercredi, avril 25th, 2012

Cette synergie olfactive m’est venue à l’esprit pour détendre et calmer les douleurs de nuque et ou de front, ou autres migraines, appliqué à l’endroit de la douleur. Non gras, il ne graissera pas les cheveux, mais ce sont quand même des huiles, donc des lavages plus fréquents font peut-être être nécessaires.
Faire fondre dans l’huile les résines de myrrhe et encens, cependant elles ne fondent pas entièrement. Elles parfument seulement la préparation; il faudrait laisser trop longtemps et les huiles perdraient leurs propriétés.

Composition :

Huiles essentielles

  • Ravensara aromatica, ravensara aromatica, 25gt
  • Ravintsare, cinamomum camphora, 25gt
  • Eucalyptus smithii, eucalyptus smithii, 25gt
  • Badiane ou anis étoilé, illicium verum, 20gt
  • Coriandre, coriandrum sativum, 20gt
  • Sapin baumier, abies balsamea, 20gt
  • Gaulthérie couchée, gaultheria procumbens, 25gt

Huiles vertes, parfum neutre

  • Camélia, camelia sinensis, 90ml
  • Olive, 75ml

Résines fondues :

  • Résine fondue de myrrhe, commimfora myrrha, 0.5g
  • Résine fondue d’encens oliban, boswelia carterii, 0.5g

Exco2 conservateur

  • Romarin, rosmarinus officinalis, 20gt

Apliquer en  massages sur la nuque ou front, ou bien en olfaction pour les douleurs des sinus, et appliquer de très petites quantités sur les sourcils et ailes du nez en légers

Résultat :

Un baume qui invite à « ne penser à rien », à se reposer et se détendre. Il peut être appliqué sur le haut du dos, voire le dos entier, en cas de coup de froid ou de point de côte de stress, courant d’air, froid…

Trois petits pots de 45ml sont disponibles sur demande.

la pommade W, soit la pommade du travailleur

Vendredi, mars 30th, 2012

Hello de Lou !

Voici une toute nouvelle pommade, qui vise à soulager les petits mais fréquents maux du travailleur, qu’il soit assis à un bureau ou qu’il soit en pleine nature, certaines parties du corps notamment du dos, accusent et nous font souffrir.

Une pommade à utiliser en massage relaxant et fréquent des zones de souffrance fréquente. Un massage relaxant est un massage ou les cercles décrits par les mains vont vers l’extérieur. Si elles vont vers l’intérieur, ce sera un massage dynamisant.

Ingrédients

Huiles vertes et macérats huileux de plantes :

  • Arnica montana, 10cl
  • Consoude fraiche récolte 2012 (macération à chaud), 5cl
  • Yangu, 5cl
  • Monoï, 10cl

Huiles essentielles, 5gouttes de chaque :

  • Gaulthérie couchée – Gaultheria procumbens
  • Basilic sacré – Ocimum sanctum
  • Encens – Boswelia rivae
  • Camomille noble – Chamamelum nobilae
  • Lavande, Lavandula angustifolia, Alpes de Haute Provence alt 1400m
  • Cannelle de chine – cinnamomum cassia
  • Vétiver – Vetiveria zizanoides
  • Ravintsare – Cinnamomum camphora
  • Ravensare aromatique – Ravensara aromatica

Cire

  • Cire d’abeille jaune, 5g

Préparation :

Pour le macérât de consoude : récolter quelques feuilles et remplir un récipient, recouvrir d’huile d’olive par exemple, et laisser mijoter sans faire bouillir, pendant au moins 30 minutes. Filtrer le macérât, jeter les feuilles au compost par exemple.

Perso je fais pousser la consoude chez moi, c’est plus pratique étant donné que j’en mets dans toutes les pommades. Je dois cependant récolter le plantain je n’en ai plus assez…

Prévoir un petit mixer plongeant d’Ikea, (1,50€) et un pot d’environ 350cl (multiplier les quantités par le nombre de pots de 50cl à obtenir). Mélanger les huiles et faire fondre la cire (70°C environ). Continuer à mélanger en laissant tiédir. Lorsque cela ne brule plus la peau, vers les38°C on ajoute les gouttes d’huiles essentielles et on continue à bien mixer. Laisser refroidir et appliquer à volonté :) !

Résultat :

Du fait de la présence olfactive du Vétiver, la note est forcément boisée, fruitée, et la lavande vient enrober ses odeurs typiquement masculines et les adoucir. Une fois sur la peau, laisser quelque temps pour profiter pleinement de ce parfum envoutant utilisé par de nombreux parfumeurs pour fixer leurs notes boisées.

La texture de la pommade est fine, juste bonne pour un massage du dos généreux en rentrant du rude boulot :) !

Il reste à ce jour 1 dernier petit pot de 45cl à 8.90€ l’unité, que je peux vous envoyer rapidement.

Rappel :

Sur C’est bio la vie ! tout achat supérieur à 69€ vous permet de recevoir en cadeau un diffuseur de poche (ou voiture, ou bureau) pour les huiles essentielles. Alors n’hésitez pas à fouiller dans le Catalogue pour trouver d’autres articles ! A bientôt !

Pommade douceur contre les rhumatismes

Vendredi, mai 28th, 2010

Aye, aye, ces douleurs, printemps, automne, ou à tout bout de champs… les inflammations des ligaments, tendons, autre intermédiaire de nos os et muscles, qui nous font marcher, mouvoir…

J’ai réalisé une pommade anti-douleur notamment pour ma grand-mère, mais j’avoue que j’en mettrai volontiers, en prévision de ce type de désagrément.

Ingrédients :

Macérats maison :

  • Orties, 45ml
  • Cassis, feuilles, 45ml
  • Plantain lancéolé, 100ml
  • Calendula, 30ml
  • Harpagophytum, 30ml
  • Prêle, 30ml,
  • Bouleau, feuilles, 30ml.

Ajouts :

  • Cire d’abeille, 5càs
  • Vitamine E, 20gt
  • Exco² Grenade, 10gt
  • Exco² Romarin, 10gt
  • Propolis, 10gt

Huiles essentielles, 20 gt :

  • Gaulthérie couchée
  • Eucalyptus citronné
  • Sapin Blanc
  • Ajowan
  • Lavandin super grosso
  • Romarin à camphre
  • immortelle de corse
  • Genévrier commun sauvage
  • Sariette des montages (Alpes Maritimes)
  • Giroflier
  • Lavande aspic

Application

En tout temps, en prévention des douleurs, sur les poignées, genoux, chevilles… ;)

MacGyver…mifuge !

Mercredi, avril 28th, 2010

mgyvermifugeEh oui, je fabrique des fois des pommades moins sensuelles..; en cas de coup dur, un petit macgy-ver-mifuge appliqué sur la plante des pieds est le seul remède, pour ceux qui ne peuvent manger ni de l’ail, ni du poivre noir…

Mon remède est heum… pas super sensuel au niveau de l’odorat, mais c’est tout. A partir d’enseignement reçus, de livres et de sites lus, j’ai fini par mettre en route une recette, que voici !

Ingrédients, pour un mini pot de 40ml :

Huiles vertes :

  • Plantain lancéolé, macérât maison, 12ml
  • Calendula, macérât maison, 4ml
  • Callophyle innophyle, 4ml
  • Cameline, 4ml

Huiles essentielles :

  • Ail, 8 gt – pour son action vermifuge, dynamisante du système immunitaire, revigorante, antiseptique, antimicrobienne etc… le nettoyage sera complet
  • Poivre noir, 5gt, action sur le système immunitaire
  • Fenouil, 4gt
  • Eucalyptus citronné ct citronnellal, 5gt
  • Laurier noble, 5gt
  • Origan compact, 5gt
  • Citron, 3gt
  • Sarriette des montagnes, 3gt

Ajouts :

  • Propolis, 5gt
  • Exco2 romarin, 3gt
  • Cire d’abeille, 2càc

Application :

Uniquement sur la plante des pieds. Durant le soin, dormir avec des chaussettes, car l’odeur de l’ail est tenace. Appliquer une noisette le soir, masser longuement jusqu’à pénétration, durant 3 semaines, laisser une pause les weekends. Aller vraiment au bout  sinon ça sert quasiment pas… Cela détoxifie aussi le foie et le sang.

Normalement, ça fait repartir l’organisme après un excès alimentaire, une longue durée de temps sans consommer aucun des produits mentionnés, qui sont essentiels pour renforcer nos défenses, pourtant. Je vous donnerai le résultat :)

Adieu-Rhube, pobbade pour les pieds :)

Mardi, mars 9th, 2010

Rrhhan, j’ai le nez tout pris, des courbatures, bref, un rhube, profitant de la fatigue de ces derniers jours, s’est glissé jusqu’à moi, dans le froid hivernal… J’ai réalisé une petite pobbade, qui se dit normalement pommade… pour en venir à bout. Si ça s’améliore pas, je vais voir mon médecin, mais je compte bien m’aider  avec mes petits remèdes naturels.

Ingrénients :

Huiles vertes fait maison :

Adieu-Rhube1

  • Plantain lancéolé, 60ml
  • Vigne rouge, 25ml

Huiles essentielles, 10gt

  • Sapin de Sibérie
  • Pin sylvestre
  • Ravintsare
  • Tea Tree Citronné
  • Eucalyptus à cryptone
  • Eucalyptus radié
  • Romarin à verbénone
  • Origan compact
  • Lavande vraie, 20gt

Ajouts :

  • Cire d’abeille, 2càc
  • Epp 4gt
  • Exco² Romarin, 4gt
  • Vitamine E, 8t

Préparation :

Faire fondre la cire dans les huiles, dès la fonte (75° environ) retirer du bain marie, mettre au frais le temps qu’elle arrive à température de la main, encore fluide cependant, ajouter les huiles et autres actifs et les conservateurs, remettre dans l’eau du bain marie hors du feu, pour pouvoir bien mélanger, elle durcit très vite à température ambiante. Cela donne une concentration d’huiles essentielles d’environ 2%.

Application :

Et voilà ! Y a plus qu’à se tartiner les plantes des pieds, à volonté, pas ailleurs sur le corps. Conservation au frais sans écarts de température. Bon tartinage !

Faut pas espérer aller mieux en quelques minutes, mais avec une bonne nuit de sommeil, en restant au chaud,  et en buvant quelques tisanes ça ira mieux ! D’ailleurs, je prépare une bonne tisane d’eucalyptus, romarin et thym du Lubéron, lavande et camomille romaine, un peu de reine de près et je verrai bien quoi d’autre… :D

Pommade aromatique Grossesse & Appétit

Vendredi, mars 5th, 2010

Hélas, c’est pas pour moi… bientôt sans doute :)

Une copine, enceinte de cinq mois bientôt, ne cesse d’avoir des nausées violentes et ne prend pas un gramme, malgré une bonne alimentation. En bonne santé, il lui tarde de manger enfin et de pouvoir s’occuper de sa grossesse tranquillement… mais cette nausée intempestive lui pèse.

J’ai pensé, après qu’elle ait essayé tous les remèdes et médicaments connus, sans succès, de tenter une pommade aromatique, comme suggérée dans mes divers bouquins, à base de gingembre et citron, à passer sur la voute plantaire. Certainement pas manger…

Eh hop. Chez moi, de la parole à la pommade il manque de peu, que je m’occupe de remplir avec le plus grand bonheur…

Ingrédients pour mini pot de 30ml :

Huiles essentielles

  • Gingembre, 10gt – Zingiber officinalegrossesse et appetit
  • Citron, 10gt – Citrus limonum
  • Menthe poivrée, 10gt – Mentha piperita
  • Orange douce, 6gt – Citrus sinensis aka Citrus aurantius dulce
  • Clémentinier de Corse, feuille, 3gt – Citrus clementina – fe

Huile verte

  • Macérât de fleurs de basilic médicinal (holy et tulsi) 25ml -

Emulsifiant

  • Cire d’abeille, 1/2 cac

Conservateurs

  • Exco² Romarin, 3gt
  • Extrait de pépin de pamplemousse, 4gt
  • Vitamine E, 4gt

Application & mise en garde :

A induire exclusivement sur la plante du pied. Certainement pas ailleurs, et surtout pas sur la peau qui serait exposée au soleil. Cela est un risque de photo-sensibilité voire de brulure. Il est important de ne pas exposer au soleil l’endroit induit de pommade.  Passer la moitié d’un petit ongle, soit un demi-gramme, sur chaque voute, tous les soirs ou matins. Bien se laver les mains après utilisation.

Ongles fragiles des Orteils, pommade bien-méritée

Jeudi, février 4th, 2010

spartiatesEt paf ! Une petite pommade pour la route ! C’est le cas de le dire, pour la route… nos porteurs fidèles, pour la vie, nous mènent sur des routes faciles, difficiles, sérrés, écrasés, libérés en été…gnampichons

Parfois les ongles des orteils, peu affleurés du regard de leurs possesseur-euse, notamment en hiver, se retrouvent assaillis d’hôtes indésirables, venus y assoir leur royaume, y colorier leur territoire, y conquérir durablement les bastions… recoins, surfaces, souterrain, tout est bon, et les microscopiques micelliums aménagent leur chez soi.

Désagréables, ils sont surtout des parasites indésirables, car faiblissant le système immunitaire sollicité en permanence. Les ongles sont une porte d’entrée pour microbes et fongies, ou champignons, et ne doivent pas être ignorés longtemps.

Pour cela, j’ai réalisé une pommade pour ongles fragiles, préventive ou traitante, avec des huiles essentielles recommandées par les aromatologues et médecins dont j’ai les ouvrages, et huiles vertes selon l’inspiration et les sens.

Voici les ingrédients :

Huile vertes :

  • Infusion de fleurs de basilic (macérât fait maison, au soleil), 30ml
  • Chanvre, 15ml
  • Lin, 15mlongles & orteils
  • Macadamia, 15ml

Huiles essentielles : 10gt

  • Thym à thujanol
  • Origan compact
  • Giroflier
  • Orange douce
  • Monarde fistuleuse
  • Eucalyptus citronné, 12gt

orteils

Ajouts et conservateurs :

  • Epp, 5gt
  • Vitamine E, 5gt

Application :

En prévention ou soin, sur les ongles des orteils ou des mains.  ;)

Version :

La variante suivante sera la troupe de choc. Du fait de mes cours d’aromathérapie, j’apprends à chaque fois des nouveautés. Aussitôt, j’applique : donc ma version de la pommade ongles et orteils contiendra en plus :

Huile verte

  • Ricin, 15ml – Ricinus communis

Huiles essentielles :

  • Patchouli, 10gt – Pogostermon cablin
  • Encens, 10 gt – Boswelia carterii

Dans un premier temps, pour faire disparaître la mycose, faire intervenir la troupe de choc, puis continuer à maintenir le terrain sain avec la pommade initiale.

Note :

Cette pommade fonctionne aussi bien pour les plantes des pieds, lorsqu’on attrape des champignons à la piscine. Induire la pommade jusqu’à disparition complète, sur la plante des pieds, mais aussi en préventif, quelques heures avant d’y aller.

Cela ne dispense pas de passer par le bain de javel, mais souvent il est insuffisant ou épuisé pour les grosses piscines… La durée de vie de l’eau de javel est réduite (un mois après fabrication…) et son action disparaît dans l’eau chaude !

Pommade tigresse, souplesse et légereté du dos

Dimanche, janvier 31st, 2010

dos

Réussir les deux à la fois, se détendre et repartir du bon pied, ou tout simplement s’endormir sans souffrir.

On me raconte des trucs incroyables. Des gens qui vivent leur vie comme une torture, à cause des souffrances de leur dos… Alors je me suis aperçue que j’avais quelque chose à faire, notamment pour me soulager moi-même, en plus des exercices physiques ! et hop, au travail :) D’abord de conception. Recherche, documentation. Puis tambouillage :D, et voici une pommade terrible pour les dos les plus récalcitrants.

Je l’utilise évidemment sur tout le corps, elle soulage aussi bien les sciatiques que les douleurs du haut du dos, que nous mesdames, avec ces soutiens-gorge, on supporte toute sa vie. Serrée dedans, nous oublions de respirer et de détendre les épaules et omoplates. Faut-il s’étonner si tant de femmes souffrent du dos. Non. Mais il faut faire quelque chose… une petite pommade :) Moi, maintenant, c’est tous les soirs.

La liste d’ingrédients est longue, j’ai mis à peu près tout ce qui est actif, efficace, relaxant, re-minéralisant, etc etc.

Phase huileuse
Huiles du commerce : 5ml

  • Arnica – Arnica montana
  • Pâquerette – Bellis perennis
  • Millepertuis – Hypericum perforatum
  • Chanvre (20ml) – Cannabis sativa
  • Callophyle Innophyle -

Huiles macérats maison : 5ml

  • Prêle, filaments – Equisetum arvense
  • Lilas, feuilles – Syringa vulgaris
  • Ortie, feuilles – Urtica urens
  • Bouleau, feuilles – Betula pendula – alba
  • Cassis, feuilles – Ribes nigrum
  • Basilic, fleurs – Ocimum basilicum ssp tulsi & ssp holy
  • Thym serpolet – Thymus Serpillum officinalis
  • Consoude, feuille – Symphytum officinalis
  • Plantain lancéolé – Plantago lanceolata
  • Harpagophytum – Harpagophytum procumbens
Actifs : Huiles essentielles, Extraits CO²SuperCritique.
Huiles essentielles, 5gt

  • Estragon – Artemisia dracunculus
  • Encens – Boswelia carterii
  • Giroflier – Syzygium aromaticum, Ex Eugenia cariophyllata
  • Eucalyptus citronné – Eucaliptus citrodora ct citronellal
  • Fenouil – Foeniculum vulgare
  • Arbre à thé – Melaleuca alterniflora
  • Géranium d’Egypte – Pelargonium x asperum

  • Petit grain bigarade – Citrus aurantium ssp amara
  • Romarin à camphre – Rosmarinus officinalis var camphoriferum

ExCO²Sc :

  • Calendula, 1g – Calendula officinalis
  • Arnica, 5gt

Ajouts :

  • Cire de soja bio, 1,5càc
  • Cire d’abeille, 1càc
  • Vitamine E, 5gt
  • Extrait pépin pamplemousse, 5gt – Citrus paradisi

Réalisation :

Comme d’habitude, tout stériliser. désinfecter les objets en plastique. Se désinfecter les mains etc. Faire fondre la cire au bain marie, dans les huiles, et retirer aussitôt qu’elle aura fondu, pour ne pas perdre les propriétés des huiles.

En ce sens, je suis partisane des huiles macérées longuement au soleil, plutôt que bouillies pour aller plus vite. L’ébullition et la chaleur forte détruit nombre d’éléments utiles et fragiles.

tigresseApplication

La moitié de la liste aurait suffit à donner un bon résultat, mais je préfère un soin nourrissant à appliquer régulièrement par petites touches, et bien riche en principes actifs.

Sensations :

Première réaction : cela me détend instantanément, et notamment au niveau du dos. Les douleurs, délogées, peuvent « migrer », c’est un phénomène très étonnant, pour aller disparaître en quelques minutes, ou persister auquel cas j’en remets une noisette.  Pour un bras complet, une seule noisette suffit. Inutile de se tartiner à l’excès, c’est la régularité qui fera son effet.

Je suis très contente de ma pommade tigresse :)

Next =>

Une pommade pour les ongles…  ! Et une p’tite crème, je n’en ai plus et je ne me résigne pas à mettre des huiles  vertes pures sur mon visage…  Leçon apprise ? Je ne ferai plus jamais de grosses quantités de crèmes, le plaisir de tambouiller est d’autant plus dévorant… qu’on en fait souvent :)

dos112 février :

Version a) :

Première version de la pommade tigresse, j’ai ajouté  :

  • huile de coco, 15mg,
  • huile de bleuet, 15ml, macérat fait maison
  • extrait aromatique de noix de coco, 15gt , pour un parfum plus suave, et pour tenter d’enrober la fragrance caractéristique de la callophyle innophyle.

J’ai supprimé l’extrait CO²SC de Calendula et augmenté légèrement la dose de EXCO²SC d’Arnica montana.

Ma petite pommade tout terrain fait entretenir mon véhicule personnel, de la manière douce, tout en nourrissant les ligaments et autres miracles de la nature qui le constituent. En effet, il y a peu, ayant longuement gardé le pied vers le bas, mon tendon d’Achille s’était contracté. La douleur et le gène à la marche m’avait, une autre fois, duré près de 10 jours. Là, ayant ma tigresse sous la main, je me suis induit le tendon, et près de dix minutes après je ne sentais plus rien. Elle est vraiment efficace.

1er mars :

Version b) :

j’ai ajouté :

  • HE gaulthérie couchée, 10gt – Gaultheria procumbens
  • HE citron 10gt
  • HE orange douce, 10gt
  • HE lemon grass, 10gt
  • Macérât huileux maison de vigne rouge – 30g
  • cire de soja, 1 càs
  • encore augmenté la dose d’Exco² d’Arnica Montana

j’ai supprimé

  • huile de millepertuis
  • huile de bellis

Aux dernières nouvelles, mon ami, qui avait mal au genou après quelques kilomètres de jogging, n’a plus mal après quelques applications… Faut dire que nous sommes en pleine cure de gelée royale aussi, ce qui décuple les effets de tous nos petits remèdes !

Version c) du 18 mai 2010, définitive : pour 19 petits pots soit 600mg ;)

Phase huileuse
Huiles du commerce :

  • Arnica – Arnica montana, 30ml
  • Chanvre  – Cannabis sativa, 60ml
  • Callophyle Innophyle -15ml

Huiles macérats maison : 20ml

  • Prêle, filaments – Equisetum arvense, 30ml
  • Lilas, feuilles – Syringa vulgaris
  • Ortie, feuilles – Urtica urens
  • Bouleau, feuilles – Betula pendula – alba
  • Cassis, feuilles – Ribes nigrum, 30ml
  • Basilic, fleurs – Ocimum basilicum ssp tulsi & ssp holy
  • Thym serpolet – Thymus Serpillum officinalis
  • Consoude, feuille – Symphytum officinalis
  • Plantain lancéolé – Plantago lanceolata, 150ml
  • Harpagophytum – Harpagophytum procumbens,30ml
Actifs :
Huiles essentielles, 25gt

  • Estragon – Artemisia dracunculus
  • Giroflier – Syzygium aromaticum, Ex Eugenia cariophyllata
  • Eucalyptus citronné – Eucaliptus citrodora ct citronellal
  • Fenouil sauvage des Alpes Maritimes – Foeniculum vulgare
  • Arbre à thé – Melaleuca alterniflora
  • Géranium d’Egypte – Pelargonium x asperum
  • Petit grain bigarade – Citrus aurantium ssp amara, 10gt
  • Citron, 10gt
  • Orange douce, 10gt
  • Lavande aspic - Lavandula spica
  • Gaulthérie couchée, 15gt
  • Sauge sclarée, 15gt
  • Lemon grass, 15gt
  • Romarin à camphre – Rosmarinus officinalis var camphoriferum

ExCO²Sc : 15gt

  • Arnica, 35gt
  • Romarin
  • Grenade

Ajouts :

  • Cire d’abeille, 10g
  • Vitamine E, 25gt
  • TM Propolis, 25gt

Attention ! Photosensibilisante du fait des huiles d’agrumes, il ne faut pas s’exposer au soleil après l’application de la pommade, donc de préférence, l’appliquer le soir ou s’habiller après, et oui, malgré l’été qui arrive… OUI il arrive ! (on le voit pas mais il arrive).